ATELIERS FILMS DE POCHE au Lieu Dit, au Gumenen – Auray

SAMEDI 20 JUILLET 2019 au Lieu Dit

Publié le 22 juillet par Adeline Boit

Toujours inspirée par la pratique de Benoît Labourdette, j’ai proposé aux participantes de travailler cet après-midi là sur les souvenirs.

Voici un des films réalisé :

Souvenirs d’enfance, un film de Clara, Fabienne, Josiane, Sylviane

SAMEDI 6 JUILLET au Lieu Dit

Publié le 10 juillet par Adeline Boit

Malgré une chaleur caniculaire, 4 habitantes sont présentes pour ce deuxième atelier au Lieu Dit, dont qui 3 étaient déjà là le 22 juin.

Je commence par installer l’ordinateur et le vidéo-projecteur afin de pouvoir regarder les films que nous allons réaliser aujourd’hui.

Aujourd’hui je leur propose de faire des films individuels ou en petit groupe. Les consignes sont les suivantes :

  • Réaliser le film en plan-séquence : on ne tourne qu’un plan, il n’y a pas de montage.
  • Le plan-séquence inclut un titre en ouverture et un générique à la fin.
  • Le récit est fait en voix-off ou voix-intérieure
  • Le sujet : un mobilier urbain s’adresse à la caméra et raconte sa vie

Chacune choisi son « acteur » et décide de faire son propre film.

Un temps d’écriture : Elles commencent par écrire leur film : réfléchir à ce qu’elles ont envie de raconter, de montrer, de faire passer au spectateur. Quel va être leur récit mais aussi les images et le cadrage, le titre et le générique de fin ? Après un temps de réflexion individuel, chacune explique aux autres son projet. Nous pouvons ainsi apporter nos remarques et nos interrogations, ce qui aide à éclaircir le futur film. Après ce travail de groupe chacune « revoit sa copie ». Une fois le titre et le générique de fin préparés, elles partent en tournage.

Un temps de tournage : chacune tourne en autonomie, je reste au Lieu pour accueillir celle qui souhaite venir me montrer leur film. Le voir sur grand écran permet de se rendre compte de ce qui fonctionne et ce qui pourrait être améliorer. Selon nos observations respectives et si elles ont le temps, elles peuvent refaire le tournage.

Un temps de diffusion collectif : En fin de séance, nous prenons le temps de nous retrouver toutes ensemble afin de visionner les films de chacune. Ce temps est primordial pour que les participantes prennent conscience de l’importance de leur réalisation et de l’effet que le film produit sur les autres.

Nous avons manqué de temps de tournage sur cette séance pour que certaines des participantes soient réellement satisfaites de leur film. Nous avons convenu que nous pourrons continuer le travail sur la prochaine séance : le 20 juillet 2019.

Voici les 4 films réalisés :

Devinez qui je suis ?, un film de Clara

L’histoire des escaliers du Gumenen, un film de Josiane

Je suis un papillon heureux, un film de Sylviane

Livres du quartier, un film de Fabienne

SAMEDI 22 JUIN au Lieu Dit

Publié le 25 juin par Adeline Boit

Réalisation d’un film de poche collectif : Mon quartier symbole

LE FILM

Mon quartier symbole, un film collectif réalisé au Lieu Dit

DÉROULÉ DE L’ATELIER

Nous nous sommes retrouvées à 14 heures au Lieu Dit. 6 habitantes étaient prêtent à participer à l’atelier. Nous avons commencé par bricoler une installation de rideaux sur la grande baie vitrée du local afin de rendre la pièce un peu plus sombre et pouvoir regarder les films réalisés.

Certaines enfants qui avaient participer à l’atelier Cinéma dessiné la semaine dernière étaient présentes. Ainsi pour commencer la séance, nous avons regardé ensemble les films qu’elles avaient réalisés.

Cet atelier étant réservé aux adultes, les enfants présents ont ensuite été invités à s’amuser ensemble et les adultes se sont rassemblés pour commencer l’atelier.

Nous avons d’abord échangé sur les films que les participantes aiment regarder et ce qu’elles attendent quand elles s’installent devant un film.

Puis je leur ai proposé de réaliser un film toutes ensemble, en faisant parler des objets qui représentent pour elles leur quartier. Nous avons d’abord préparé ce que les objets allaient raconter. Ensuite nous avons cherché la meilleure manière de s’installer pour que la caméra puisse circuler de main en main. Nous avons tourné le film avec la grande concentration que cela requiert. Nous avons réalisé 3 prises. Entre chacune d’elle nous avons visionné les prises avec le vidéo projecteur afin d’échanger sur les améliorations possibles. Finalement, nous avons décidé collectivement de la meilleure prise à diffuser sur le site internet.

VENDREDI 14 juin à Apéro citoyen au Lieu Dit dans le quartier du Gumenen –

Atelier Cinéma dessiné

Lors de ce premier atelier nous avons proposé un Atelier Cinéma Dessiné. Nous avons emprunté ce dispositif à Benoît Labourdette qui définit le principe de cet atelier comme tel :

 » La personne fait un dessin ou un schéma qui représente ce qu’est pour elle un apéro citoyen. Le dessin est filmé en train d’être fait. Puis la personne enregistre un commentaire. Et enfin les deux éléments (vidéo et voix) sont rassemblés : cela produit un court film, qui est à l’image de la représentation mentale de la personne, de façon à la fois très simple, poétique et efficace. »

Vous pouvez allez voir le site de Benoît Labourdette qui est une précieuse mine de ressources : http://www.benoitlabourdette.com/

DÉROULÉ DE L’ATELIER

Nous avons proposé cet atelier dans le cadre d’un apéro de Quartier Participatif. L’apéro était organisé par l’association Le Lieu Dit, un espace convivial d’échanges et de rencontres dans le quartier du Gumenen et l’association La Marelle, ludothèque d’Auray. Sur l’esplanade devant l’association, Le Lieu a présenté les réalisations de son atelier couture lors d’un défilé de mode, la ludothèque a installé un espace de jeux et l’association La Fabrique du Sensible a proposé un atelier sculptures mobiles et portraits photos artistiques. Et nous avions installé des tables pour le buffet partagé.

De notre côté, nous avons installé, sous notre petit barnum, notre plateau de tournage (une table avec des feuilles blanches et des feutres) et notre enregistreur. Puis nous avons invité les convives à venir réaliser leur film. Afin de mieux faire comprendre le principe de l’atelier, nous avions installé le vidéoprojecteur et une enceinte pour diffuser des exemples de « cinéma dessiné sur l’apéro citoyen » que nous avions réalisés au moment de la préparation de l’atelier (vous pouvez voir ces films en bas de la page).

8 films ont été réalisés par 12 personnes. Certains participants se sont lancés directement dans l’aventure, d’autres ont pris le temps de réfléchir à la manière dont ils allaient représenter l’apéro citoyen avant de revenir faire leur film.

Nous avons distribué un petit carton avec le QR code qui renvoie à cette page internet. Ainsi les participants peuvent découvrir leur film après l’opération de montage (voix-dessin) que nous avons réalisée depuis notre bureau dans la semaine.

Voici les films réalisés pendant l’apéro :

Un moment ensemble !!, un film de Mickaël

Amour, un film du Corse

L’arc en ciel des amoureux, un film de Nona

Tu viens ce soir à l’apéro ?, un film de Brigitte et Sandra

Fête citoyenne, un film d’Aurore et Pierrot

Apéro citoyen, temps d’échange et de partage, un film de Josiane

J’ai dessiné…, un film de Sylhann, Awa et Jordann

Vivre en communauté dans la collectivité, un film d’Hervé

Voici le carton QR code distribué lors de l’atelier aux participants

LA PRÉPARATION DE L’ATELIER

Au moment de la préparation de cet atelier, nous l’avons expérimenté avec nos collègues de l’Argonaute, un (super) lieu de co-woorking à Auray au sein duquel nous partageons un bureau.

Voici les films réalisés lors de cette « préparation » :

Apéros citoyen-ne-s, un film de Fabienne

A trinquer, un film de Jos

L’apéro citoyens, un film d’Hélène

Le verre plein !, un film de Julie